C'est en 1960, à l'âge de 15 ans et demi que j'ai construit à Amiens, dans le jardin de ma grand mère, une "périssoire" sur plans d'un numéro spécial de "Système D", à base de couples et de lisses en sapin, le tout recouvert de toile à parasol. Heureusement que lors de la mise à l'eau, le chemin vers le garage à bateau le long de la Somme n'était pas trop long, car le temps que l'eau fasse gonfler les fibres du tissus, j'ai bien embarqué une centaine de litres d'eau par tous les pores de la coque !!! Une bonne enduction d'huile de lin régla ensuite le problème d'étanchéité au prix d'un sillage un peu huileux lors des premières sorties.

première périssoire mes soeurs pres du garage à bateaux le long de la Sommemes soeurs à l'un des points d'entrée des hortillonnages en 1961en 1961 sur les hortillonnages1961 sur un étang des hortillonnages

Outre de nombreuses ballades sur le Somme et surtout sur le dédale de "rieux" et d'étangs des hortillonnages, j'ai fait deux descentes de la Somme, l'une de Péronne à Amiens, l'autre prévue d'Amiens à Abbeville, interrompue par un gros orage qui nous a conduit à camper sur le chemin de halage. Aussi, le planning de l'expédition ayant été perturbé, au lieu de continuer sur Abbeville, nous sommes revenus à Amiens à contre-courant. Morceau de bravoure que ces 25 km à contre courant qui nous a valu mon coéquipier et moi d'avoir le mal de terre en descendant du bateau !

1962 Mes études me conduisant ailleurs qu'à Amiens, le précédent bateau est vendu et j'entreprends la construction d'un kayak identique à celui que j'ai utilisé lors d'une rencontre jumelage en Angleterre à Great Yarmouth (East Anglia) dans les rouleaux du bord de mer un jour de mer bien agitée. Passionné par l'expérience j'ai demandé les plans du kayak à mon correspondant, kayak fabriqué comme ma précédente périssoire à base de couples découpés dans du contre plaqué et de lisses en pin, le tout recouvert de bandes de papier kraft en plusieurs épaisseurs, constituant une sorte de cartonnage étanché par une peinture soigneuse. Hélas, un déménagement familial ne m'a pas permis de finir ce projet, et je ne sais même pas si le copain à qui j'ai donné le chantier en cours l'a mené à son terme.

Construction kayak
étrave du kayakétambot du kayak
construction kayak"entoilage" du kayak

2004 Et puis, avant de construire le canoë canadien, j'ai acheté une Yole appelée "Wing Dory" de fabrication suisse, un peu trop chère pour trouver une large diffusion en France mais que j'ai pu acheter d'occasion à meilleur coût, tout en ayant le plaisir d'avoir un bateau qui a "de la gueule".

Caractéristique particulière : ce sont les portants qui coulissent, le poids du rameur (et celui de son passager éventuel) ne bougeant pas et le bateau restant dans ses lignes d'eau.

wing dory portants coulissants